ALEXIS and THE Brainbow

Le groupe alternatif-pop Alexis and the Brainbow a sorti il y a une semaine son tout premier EP, intitulé A Young Gun, portant les espoirs d’une réinvention du genre dépassant toutes les frontières.

On connaissait déjà Lyon pour son dynamisme économique, l’histoire de ses canuts, sa basilique, sa légende qui initia la fête des Lumières, son activisme culturel et sa gastronomie. Mais la ville n’en finit pas de dévoiler certains autres de ses trésors, et notamment en matière de créations musicales de premier plan.

Dans cette perspective, Alexis Delekta, Giles Davenport, Timothée Nicolas et Lucien Chatin sont les gones à l’origine d’un univers bien surprenant, tant celui-ci incarne un renouveau déroutant par son inventivité et le délire apaisé de ses membres.

Retenez bien ces quatre noms. Car derrière se dissimule l’épopée d’un nouveau siècle qui ne cessera de faire parler d’elle. Une croisade vers un monde peuplé de flamants roses à pattes d’ours et de rhinocéros aussi riquiqui et attendrissants que des chats.

Alexis and the Brainbow, c’est le conte d’une rencontre qui depuis un peu plus d’un an bouscule pas mal d’idées reçues. C’est une initiative, une entreprise humaine et musicale de tous les instants, qui vaut d’ores et déjà aujourd’hui à ses créateurs la reconnaissance de leurs pairs.

Écumant les scènes lyonnaises et françaises telles que le Club Transbo, le Marché Gare et l’Olympia, le quatuor aux influences plurielles dévoile une richesse de sonorités entremêlées, magnifiées par la voix d’Alexis, jumelle par bien des aspects de celle de Dougy Mandagi du groupe australien the Temper Trap.

Le titre-EP A Young Gun est celui qui les aura révélés. Mais ne doutez pas un instant qu’ils aient de la suite dans les idées.

On craint la dérive « danceflooresque » dans le titre Haircut, pour finalement retomber posément sur nos pieds et nous laisser embarquer par la gratte de Giles et la basse de Timothée, initiant les premières mesures du morceau et lui conférant des nuances à la Griefjoy.

On plane littéralement avec le titre All the way. Aux rondeurs jazzy répondent les notes d’Alexis au clavier, transcendées par ses vocalises aigües et totalement maîtrisées, sur les traces de George Michael et de Thom Yorke.

Flow est l’occasion pour Lucien d’imposer un rythme forcené, propulsant la voix d’Alexis dans les airs avant une série de remixes sonnant comme des instantanés de tournées dans lesquels il ne manque plus que quelques nuages et une bonne dose d’immersion totale.

Vainqueur des Talents du Live en 2013, Alexis and The Brainbow mise depuis le début de son ascension sur une proximité émotionnelle avec ses auditeurs, invités à déployer leurs oreilles à l’instar des ailes d’un albatros voguant sur l’espérance d’approcher toujours un peu plus des sirènes d’une enfance fabulée, aujourd’hui recomposée.



Retrouvez toute l’actu du groupe et ses prochaines dates de concert sur son site officiel ainsi que sur sa page Facebook©.