violet arnold bellevilloise

Tressy, aka Lula au sein du duo folk June & Lula, a pris son élan en solo le 26 septembre 2018 en sortant son premier EP portant son nouveau nom de scène : Violet Arnold. Sa voix partage d’autres facettes de sa personnalité artistique. Elle se fera entendre ce samedi 9 février à la Bellevilloise, à l’occasion de la nouvelle édition du Festival Melodica.

Violet Arnold est née en 1925 à Londres. Dans sa jeunesse rythmée par les éclats de la guerre, elle se lie à Moïse. Ils partent pour la France et y élèvent leur 5 enfants, coupés de leurs racines.” L’introduction de l’histoire de Violet Arnold invoque les esprits. Ils habitent aujourd’hui Tressy. Une sorte de réincarnation pour clamer une vie qui, sans cela, aurait pu passer inaperçue.

Le nouveau projet solo de Tressy a vu le jour officiellement en septembre dernier avec la sortie de son premier EP. Violet Arnold est à présent parmi nous. Elle vogue sur la Tamise et confère à chacune de ses vocalises des rondeurs enveloppant l’ouïe. Dans la brume londonienne, The Road est aussi celle d’apparitions, de fantômes du passé. Elle y chante les cauchemars, les cicatrices et les doutes. Le désir de se perdre, aussi.

Au-delà de l’océan

Sur les quatre plages de son premier EP, Violet Arnold expérimente un débarquement qui fut une évidence tout autant qu’un déchirement. Elle y traduit un recul nécessaire, pris en 2014 pour se recentrer sur des sonorités essentielles, électroniques, énigmatiques. Elle revit le passé de sa grand-mère et au présent. Elle explore des sphères spatio-temporelles pour dessiner les contours de son nouveau futur.

Un futur parallèle à celui de son duo June & Lula, qui poursuit ses aventures d’une autre façon et qui se fait désormais l’écho des pas de Violet Arnold. Ils fouleront samedi 9 février la scène du Forum de la Bellevilloise dès 20h à Paris, à l’occasion de la cinquième édition du Festival Melodica dédié aux songwriters et aux musiciens folks.