Red hot chili peppers

Trente-trois ans. Voilà trente-trois ans que Red Hot Chili Peppers écume les scènes aux quatre coins du monde et de notre cervelle. Sans prendre une seule ride. Le groupe fondé à Los Angeles nous dévoile ce vendredi son onzième album studio intitulé The Getaway, histoire de dompter un peu plus encore notre rébellion intérieure constante.

Parmi toutes les chansons que nous écoutons durant toute notre vie, quelques-unes ne s’arrêtent jamais. Ces raretés nous reviennent régulièrement. Comme les vagues, leur mouvement est perpétuel et la mousse qu’elles laissent sur les rivages de nos souvenirs nous pénètre inlassablement.

Ces chansons forment un tout dès le départ. Chacune d’entre elles est un texte et une musique. Chacune d’entre elles vibre simplement et à l’unisson avec nos sentiments.

Red Hot Chili Peppers fait partie de ces groupes sachant initier la vague, la mousse, la perpétuité. Aussi, bien avant son identité et celle de ses membres, c’est sa faculté à changer les notes en images, en odeurs, en ressentis qui le distingue de tous les autres. Pour ma part, c’est en 1995 qu’il mit le grappin sur moi. One hot minute qui durera finalement des heures et des heures. Et ce titre, My Friends, ma machine à remonter le temps.

S’échapper pour prendre la fuite ou pour séjourner paisiblement sur l’île de soi qui nous fascine tant ? Telle est la question posée par Red Hot Chili Peppers à travers le seul titre de son nouvel album The Getaway à paraître vendredi. Une problématique qui méritait que le groupe jalonne notre réflexion de ses repères pour la guider jusqu’à l’absolution.

On retrouve ainsi dès l’intro du titre album The Getaway la patte de Red Hot Chili Peppers magnifiée par la caresse de la voix d’Anthony Kiedis devenu au fil des décennies l’archange enveloppant nos maux de ces ailes arc-en-ciel pour les porter loin, très loin des dogmes trop raisonnables pour être supportés par l’inconscient collectif.

L’union sacrée du rock et du funk est au rendez-vous et revêt un costume d’apparat sans ostentation. Une fois n’est pas coutume, elle suggère la candeur immuable non dénuée de sens de la perspective ultra-créative du groupe à travers les trois premiers actes d’ores et déjà disponibles à l’écoute.

Elle est une clameur défiant la rumeur, une persistance et une saveur des plus beaux instants passés de Red Hot Chili Peppers dans toute l’évidence d’une musicalité ayant marqué à jamais les mémoires de celles et ceux bâtissant aujourd’hui l’avenir.



Retrouvez toute l’actualité de Red Hot Chili Peppers sur son site officiel.