aaron taylor icarus

Aaron Taylor revient plus flamboyant que jamais. Il sortira vendredi 25 septembre 2020 son nouvel opus intitulé Icarus. De quoi faire de cette Shooting Star une constellation tenace dans le ciel néo-soul et jazzy des esprits qui la composent.

Il y a ceux qui vivent la musique. Et ceux qui sont la musique. Aaron Taylor fait partie de cette seconde catégorie. Depuis la révélation de son tout premier EP autoproduit Still Life en janvier 2016, ce Londonien d’adoption a su imprimer sa propre touche. Une approche néo-soul qui fait des merveilles, de par notamment cette capacité à rester connecté à une conception primordiale de la musique, dévêtue, à découvert et donc plus intense.

Dans les gènes d’Aaron Taylor, des origines plurielles du Ghana et d’Antigua dans les Caraïbes. Mais aussi une enfance passée à chanter du gospel à l’église. Ainsi que cette appréhension essentielle des liens animant ses influences et les codes occidentaux. Pour finalement les fédérer. Aussi, après ses études supérieures en musique classique, Aaron Taylor se lance dans le grand bain de la création. En son seul nom et pour le plaisir de tous. Deux ans après la sortie de son dernier EP The Long Way Home, il dévoile Icarus, à paraître vendredi 25 septembre.

Aaron Taylor : Don’t Leave Him Alone

S’il a toujours reconnu l’apport de sa formation théorique musicale classique dans son travail de création et de production, Aaron Taylor a aussi confessé qu’il avait du mal à saisir l’intérêt d’étudier la musique populaire. “Certains des modules proposés dans le cadre des cours que je suivais sont apparus comme des choses qui, à mon avis, devraient être innées chez un musicien plutôt que des compétences que l’on apprend et acquiert”, déclarait-il dans ce sens quelques mois après avoir sorti son second EP Better Days.

La musique, cette tendre amie chère au cœur d’Aaron Taylor, que l’on prend avant tout le soin d’écouter plutôt que de pister. Et ce, afin d’en tirer les accords les plus simples. Ainsi que les mots qui sauront partager ses véritables humeurs du moment. Tel un Ritual honorant la Muse de ses songes les plus fougueux. Hey Baby, quelques brasses au clair de Lune, ça te dit ? Drawning in Your Love, à jamais ton Icarus, prêt à fondre au soleil si c’est pour plonger à nouveau dans les tréfonds de ton âme.

 


Aaron Taylor : Site officiel