feldup a thousand doors just one key

Le très jeune Félix Dupuis aka Feldup vient de signer chez Talitres. Il dévoilera vendredi 26 juin 2020 son nouveau premier album A Thousand Doors, Just One Key. Bien sûr, il n’était pas né lorsqu’ils étaient déjà sur scène. Et pourtant, il réussit à s’imprégner de leurs différents styles pour créer le sien.

Avec plus de 158 000 abonnés à sa chaîne YouTube, autant dire que Félix Dupuis, 18 ans, ne débarque pas de nulle part. Originaire de Franche-Comté, il s’est déjà fait la main et pas qu’en musique. Feldup : c’est ainsi qu’il se fait appeler sur la plateforme. Il posta sa première vidéo il y a cinq ans déjà. Une histoire obscure autour d’un simple jeu qui intrigue les ados de douze ans quand leurs parents ont le dos tourné. Une chose est sûre : ça bouillonne dans sa tête. Et ce, en permanence.

Certains mettront ça sur le compte d’une maturité précoce. D’autres mettront en avant les expériences particulières qu’un gosse un peu égaré à l’opportunité de vivre quand ses autres camarades jouent au foot ou prennent des selfies. N’en demeure pas moins que Feldup est un avatar doué d’une sensibilité avancée, patiemment nourrie au sein d’une créativité exacerbée, du petit jour à minuit. On le ressent dans ce nouveau premier album (ndlr : Félix en sortit déjà plusieurs sur sa chaîne YouTube), à paraître vendredi prochain : A Thousand Doors, Just One Key.

Feldup : la vérité sort de la bouche des enfants

À force de répéter ce dicton à tort et à travers, il était évident qu’il finirait par tomber en désuétude comme de nombreux autres. Pourtant, il aurait trouvé un écho tout à fait pertinent quant à l’approche musicale de Feldup. Le jeune homme montre en effet la voie, à sa manière, à tous ceux ayant quelques kilomètres de plus au compteur. Et qui, malgré le chemin parcouru, sont nombreux à ne pas avoir réussi à en tirer les enseignements porteurs. Pour eux, pour leur entourage. Pour le sens à déceler dans cette existence qui les harasse plus qu’elle ne les pousse à étreindre ceux qu’ils sont vraiment.

Ceci suppose d’accepter la reconnexion avec celle ou celui que chacun était, enfant. Et ce, même si les pistes peuvent parfois être brouillées. Félix le rappelle dans le puissant Take It Slow en quatrième plage. Mêlant les dérives rock de Muse à ses débuts, les élans Brit de Blur et les tressaillements de Radiohead, A Thousand Doors, Just One Key épouse le souvenir au même titre que l’avenir. L’album peut être perçu comme un synopsis éclairé de la foule de vidéos postées sur la chaîne de Feldup. Il est aussi et surtout une affirmation de soi. Et quand aujourd’hui Félix EST le show, c’est dans le meilleur sens du terme. Les adversaires d’hier. Les amis qu’il décida de ne pas appeler. La solitude qu’il prit l’habitude de côtoyer : tous ont façonné une intimité riche, vraie. Almost Gave Up, mais toujours là et bien en vie. Attention please ! The Spiral initiée par Feldup transforme les illusions en cendres. Les on-dit, en trésors.

 


Feldup : Facebook