john universe ep to the stars

John Universe est un duo retro wave formé récemment par Matthieu Heyer et Romain Level. Ils sortiront le 14 avril leur tout premier EP intitulé To the Stars : de quoi en mettre plein les mirettes d’entrée de jeu. Ils se produiront le même jour sur la scène du Grillen à Colmar.

C’est sur les bancs du collège de la ville de Seppois-le-Bas, non loin de Belfort et de Mulhouse, que Matthieu Heyer et Romain Level firent connaissance pour la première fois. Leur bande de potes se forme, notamment autour de références musicales communes.

À l’époque, le rock coule à flots dans les oreilles de ces chères têtes blondes : Mass Hysteria, No One Is Innocent, Muse… L’idée de créer leur propre groupe fait son chemin. Quelques années plus tard, Lémo est né. Matthieu Heyer est déjà aux claviers.

Après la sortie en 2010 d’un premier album, Des larmes et du silence, puis celles de l’EP En dérive et de l’EP Un jour ordinaire, Lémo finit par ne plus donner signe de vie. Nous sommes en 2014. Pourtant, dans son bureau de comptable, Matthieu Heyer ne compte pas lâcher prise.

Février 2015 : le nouveau groupe pop-électro Weltend qu’il forme avec Jérémie Clamme et Romain Level se produit à la médiathèque de Soultz. Quelques mois plus tard, « la BO électronique, sensuelle et mélancolique » promise par Weltend cesse à son tour.

Les enseignements de l’univers

Une fois de plus, Matthieu Heyer n’en démord pas, pas plus que Romain Level d’ailleurs. Au diable Lémo et Weltend : la formation se réduit encore et laisse la place à un projet musical en duo tourné vers les sonorités des années 80 que les deux compères apprécient tant.

Dans le rétro, Ultravox et Depeche Mode, mais aussi ces atmosphères, ces penchants et ces folies propres à l’époque. Sans oublier ce walkman brandi comme un totem, pour témoigner d’un retour aux sources. Pour rappeler aussi la volonté de John Universe de partager ces mélodies vintages rénovées à sa façon.

Résultat : ce so Stranger Universe, à deux pas de ces autres Stranger Things, se mue en The Island. Celle sur laquelle on ne peut se rendre que Through The Mirror. Un miroir sans tain, évidemment, qui permet à Romain Level de s’affirmer en tant que chanteur, lui, l’ancien bassiste et guitariste de Weltend, qui ne réalise ses premières vocalises que depuis la création de John Universe.

Qui aurait dit que les sons de l’espace enregistrés par la NASA auraient pu à ce point inspirer le duo John Universe au-delà de son nom ? Dans ce voyage à la conquête des étoiles, première escale au Grillen à Colmar le 14 avril dès 20h30 pour la release party de To the Stars. Puis rendez-vous dans toute la région Grand Est pour une première tournée, qui pourrait offrir à John Universe une jolie rampe de lancement.