swim mountain tom skyrme if ep

Après un premier six titres éponyme paru en 2014, Tom Skyrme remet le couvert avec un second, If. Il sortira le 28 février 2020. À travers son projet musical Swim Mountain et ce nouvel EP, il met en lumière son ingéniosité à la limite de l’anachronisme.

À l’est de Londres, des sonorités étranges et bondissantes se font entendre. Derrière leurs soubresauts se dissimule l’auteur, compositeur, interprète et multi-instrumentiste Tom Skyrme, également producteur à ses heures perdues. Depuis quelques années, celui-ci est plus connu sous le nom de son projet musical Swim Mountain. À travers lui s’exprime une vision assez singulière du monde et de l’exercice de la mélodie. Entre minimalisme électro et élans vocaux pop initiés “au loin”, on perd la tête puis le contrôle moteur pour se laisser porter.

Né en 1985, Tom Skyrme exprime son approche artistique par le biais de plusieurs supports différents qui, mine de rien, finissent par se répondre. D’une part, la photographie. En outre, il se laisse séduire par des sujets très variés. Du bonhomme de neige prenant un bain de soleil sur la plage à l’architecture d’intérieur du célèbre grand magasin londonien Harrods, il laisse l’objectif se faufiler là où l’inspiration l’assomme. D’autre part, Tom Skyrme crée des sons et compose pour le cinéma. Notamment pour les films Money Monster et Rough Night. Il prend dès lors ses quartiers à Los Angeles. Par exemple, dans le studio de Hans Zimmer.

Swim Mountain : Somebody New

Fervent admirateur de Stanley Kubrick, Tom Skyrme exprime une certaine forme de connivence avec son œuvre à travers la musique qu’il concrétise pour Swim Mountain. Sur la pointe des pieds, il se fraye un chemin jusqu’à ces années pas si lointaines où les riffs de guitare faisaient groover, comme c’est le cas en seconde plage dans Somebody New. En réalité, il s’agit bien d’un “autre” Tom Skyrme. Swim Mountain est l’avatar qui l’incarne. Entre dédoublement et anachronismes, le mélange prouve une cohérence tant dans l’histoire que dans la rythmique.

Midnight in the Supermarket : l’heure de rentrer à la maison. Mais celle duquel des deux au juste ? Inutile de se prendre la tête plus que ça. Autant laisser ses pas le traîner jusqu’à l’endroit qu’ils auront choisi par eux-mêmes. Easy listening en Steel massif dans les oreilles : le voyage passe à vitesse grand V. Il n’est qu’une étape vers d’autres idées un peu barrées. Et s’il nous permettait aussi de parcourir les saisons, de plonger dans l’horizon ? And If

 


Swim Mountain : Facebook | Soundcloud | Instagram