hayden thorpe diviner

Hayden Thorpe revient vendredi 24 mai avec son premier album solo Diviner. Un album sensible et touchant, dans lequel l’ancien lead vocal de Wild Beasts s’exprime à travers une solitude nouvelle et salutaire.

Septembre 2017 : après 15 années d’existence, le groupe britannique Wild Beasts annonce sa séparation. À travers ses cinq albums, le quatuor emmené par l’auteur, compositeur et interprète Hayden Thorpe a marqué la pop anglaise. Ainsi, il laisse notamment derrière lui l’extra Boy King, qui développait l’un des derniers thèmes majeurs du groupe, connecté à l’expression de la masculinité.

Mai 2019 : Hayden Thorpe fait son comeback avec Diviner, un premier opus solo ciselé offrant à l’émotion toute sa place. Synonyme de changement, il révèle aussi dix compositions originales égarées entre le moi profond et les autres. Il y use de sa voix à la façon d’un conteur. Son récit ? Celui d’un homme que la mort de son “gang”, comme il aime à désigner son ancienne famille musicale, encourage à se (re)trouver.

Hayden Thorpe : in HIS name

“Je pense que nous existons tous à présent dans l’église de nous-mêmes. Nous y avons tous à notre disposition toutes les manières de voir le monde et d’y croire. Nous croyons ce que nous devons croire. Mais ce que nous croyons est également altérable.” Dans Diviner, Hayden Thorpe dépasse la seule rupture avec lui-même, avec sa vie d’avant.

En réalité, il s’inscrit dans un prolongement à travers ses mots inédits. Portés par des mélodies mêlant piano vibrant, guitares extatiques et basse harmonique, le titre album en première plage résonne avec le somptueux Love Crimes. Un éternel goodbye à celle, à celui que nous fûmes. Qui resurgira sans crier gare. Les chansons défient le temps, elles ne s’affaiblissent pas, ne se dénaturent pas, elles viennent avec vous et se reforment dans votre esprit quand vous en avez besoin.

 


Hayden Thorpe : Facebook