joko loon

JOKO : un duo strasbourgeois formé par Iris Di Napoli et Arthur Vonfelt. Joko : une signature qui crée la surprise depuis quelques mois dans le paysage trip-hop électro. Il sort vendredi prochain son premier EP Loon : à ressentir plus qu’à écouter.

Il a composé la bande originale de la dernière campagne web de Lancôme et s’inspire d’un oiseau plongeur pour le nom de son premier EP, Loon. Si le duo JOKO est effectivement un peu barjot, c’est pour mieux se présenter à toutes ces oreilles en quête de sonorités innovantes, capables d’accompagner la routine du quotidien pour finalement le faire croustiller.

Les deux identités dissimulées derrière JOKO, Iris Di Napoli et Arthur Vonfelt, réservent une foule de petits trésors, connectés notamment à un passé musical fait de chants lyriques, de quelques notes au piano et d’une passion pour les airs afro-américains.

Résultat : des compositions subtilement cosmopolites enveloppant des textes « in English » évoquant tout autant la relation à l’autre que l’évasion, physique et intérieure. Du coup, on prête l’oreille. Pour se laisser embarquer dans ces petites histoires gravitant dans la traîne de JOKO.

Questions en suspens

Veux-tu vraiment être comme moi ? Un peu, des fois, tout le temps, jamais. Dans les Woods du moi, JOKO gambade, imitant la fuite. Mais les apparences sont trompeuses, et il s’agit bel et bien de découvrir ce que le duo a à offrir.

Dans les échos de ses influences musicales, allant de Nils Frahm à The Do en passant par The Beatles et John Coltrane : cet étroit sentier menant à sa clairière. Un espace ouvert sur le monde par cette passerelle invisible renvoyant dans les rues de la ville. Fools : ou comment être vu, entendu, respecté, toujours avec peps et sans manquer d’aplomb.

Pour dépasser l’anonymat, la multitude. Pour faire briller la singularité. Jusqu’à cet Even rimant avec « heaven ». Il paraît que JOKO conserve précieusement certains secrets menant à lui, depuis la terre des hommes, depuis la vie. Voilà une bonne raison pour rester attentif aux prochaines dates qui seront, on l’espère, bientôt annoncées. En attendant, rendez-vous vendredi 16 février pour découvrir les compositions originales de Loon : U Got it !

 


Crédits photos : Ugo Richard