night moves john pelant can you really find me

Night Moves revient vendredi 28 juin avec son troisième album Can You Really Find Me. Une question qu’il semble aussi se poser à lui-même. Et à laquelle nous n’aurons finalement aucun mal à répondre.

Originaire de Minneapolis, le groupe Night Moves est fondé à la fin des années 2010 par John Pelant et Micky Alfano. Le public rencontre sa musique en 2011 avec Colored Emotions, un premier opus entièrement autoproduit. Dès lors, les labels lui font les yeux doux. C’est Domino Records qui rafle la mise. Pour l’occasion, il réédite l’album en 2013.

Comment décrire Night Moves en quelques mots ? Disons que le duo se distingue entre autres par un lâcher-prise devenu un art de vivre. En interview comme dans ses chansons, ça coule, ça glisse. Pour éviter que cela flotte. Suivre le courant, l’initier si besoin. Résultat : des mélodies psychédéliques qui pop et qui folk. Qui séduisent, qui enchantent et innovent.

Night Moves : songes envolés dans des ciels rubanés

Can You Really Find Me appelle la chaleur de l’été, dans le froid bien connu de Minneapolis. En effet, l’album a été écrit et composé durant la rude période hivernale. Par conséquent, les envies d’ailleurs sont d’autant plus viscérales. Dans son salon, Night Moves se voit au volant d’une décapotable. Le groupe se prend à rêver d’une route sans fin, bordée par une Coconut Grove et des plages paradisiaques.

Dans les élans du passé concevant les sonorités des 70’s et des 80’s à la façon d’une nostalgie éternelle, le groupe parcourt sa voie lactée. Les dix morceaux de Can You Really Find Me concrétisent un refuge offert à une nouvelle exploration du temps. À John Pelant d’ajouter : “Je pense que certaines des meilleures musiques vous transportent à un endroit dans le temps où vos souvenirs deviennent de puissantes visualisations.”

 


Night Moves : Site officiel | Facebook