n u i t hurry

N U I T revient vendredi 25 janvier avec un nouvel EP intitulé Hurry. Dans l’obscurité du quatuor havrais, la matière sonore devient une expérience à part entière. À l’aube, elle révèle toute sa singularité électro.

De sa sélection aux auditions régionales des Inouïes en 2014 à sa première programmation au Festival Beauregard en 2016, N U I T illumine. Depuis qu’il a vu le jour, sa compagne nocturne se perd en émotions et en compliments. Cette séductrice née lui fait constamment les yeux doux. Et c’est dans ce regard que le groupe interprète le sien.

Au départ, un musicien de studio, Julien Burel, qui rumine et peaufine dans son coin un projet musical qui saurait être profondément original, “des sonorités qui n’existent pas ailleurs”. Ce sont ensuite ces coups de fil à William Karadjian, Gaétan Le Calvez et Sébastien Rault. C’est enfin une première résidence au Tetris, puis un premier EP, Enjoy the Night, encensé par la critique.

N U I T : Fall on them

Depuis la sortie de son second opus Looking for Gold en 2016, le quatuor n’a pas chômé. Un an plus tard, le groupe crée la bande-son d’une création sonore destinée aux 500 ans du Havre, sa patrie. Cette création est ensuite retravaillée dans le cadre d’une résidence à Radio France, et d’un concert au studio 105 en multidiffusion.

Hurry, le troisième EP du groupe à paraître vendredi prochain, étonne. Il s’approprie le temps, le modèle à sa guise. Darlin, il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour bien faire : et si tu me laissais te regarder ? Pendant des heures, des jours, des semaines. Temps suspendu, avant la bataille façon Depeche Mode. Fall on me, et n’oublie pas que je suis à toi. Quand le noir te fera frémir, pars et reviens-moi.

 


N U I T : Site officiel | Facebook | Crédits photos : Franck Marry