Menu Fermer

NUIT OCEĀN | Catharsis et nouvelles prémisses

nuit ocean steve mesmin fire divine ep

Ses noms de scène suivent ceux de ses projets musicaux successifs. Cette semaine, Steve Mesmin nous revient avec le nouvel EP de NUIT OCEĀN, Fire Divine. Deux ans après l’EP Midnight Seduction, il y matérialise la quintessence des contradictions du monde. Entre dream pop synthétique et design sonore pensé.

Auteur, compositeur, interprète et producteur installé à Bordeaux, Steve Mesmin fait de ses expérimentations mélodiques des expériences sensorielles aux confins de l’intime. Après la révélation officielle de son projet Dorian and the Dawn Riders en 2014, il s’exprime désormais à travers NUIT OCEĀN. Vendredi 23 octobre 2020, il en dévoilera un nouvel EP, Fire Divine, dont les sept plages s’attachent à retranscrire beauté et violence dans leur plus simple appareil.

À l’origine de cette nouvelle création, deux voyages. D’une part, celui qu’il fit au Zaïre pour se confronter aux maux du pays de son père. D’autre part, celui qu’il fit en Inde pour finalement réaliser toute l’ampleur des connexions invisibles entre le sublime et l’indicible. Résultat : un EP qui réussit à capter la moindre tendresse, les peines les plus infimes. L’hypersensibilité de Steve y est exposée sans fard, tout comme la minutie dont il use pour ses compositions.

NUIT OCEĀN : approche artistique plurielle

Dans Fire Divine, Steve Mesmin assemble les différents éléments constitutifs de sa démarche créative. Dans ce sens, la vidéo et la photo deviennent tout autant des jeux d’inspiration et d’implémentation que des réflecteurs de la lumière que l’œil nu ne distingue pas. Il s’ensuit une réinterprétation des perceptions visuelles, auditives et émotionnelles par l’homme et grâce à la machine. Autrement dit, une fusion inattendue menant à une extrapolation supplantant les seuls désidératas de l’être.

Ainsi, au sujet de son single Wounds partagé le 23 juin dernier, Steve Mesmin expliquait : “Capter un paysage vidéo composé d’images VHS avec un outil numérique Haute Définition contemporain crée une dualité qui se superpose parfaitement avec le travail similaire que j’ai effectué sur ce titre. C’est un travail sur la matière et la forme, mais également sur les perspectives. Il questionne notre humanité au cœur d’un monde distordu par le prisme de l’écran.” Au revoir les belles promesses : il n’est jamais Too Late pour vivre les choses autrement. Pour ressentir ce Fire Divine brûlant en chacun de nous. Ou Through My Eyes, moi, cet autre que tu n’attendais plus.


NUIT OCEĀN : Facebook

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :