Menu Fermer

Olga Kouklaki | Lying in Her Arms

Olga Kouklaki dusty diamond album

Quand ce ne sont pas les cœurs qui partent en lambeaux, ce sont les diamants qui prennent la poussière. Pourtant, Olga Kouklaki sait plus que quiconque en raviver l’éclat. La preuve avec son nouvel album Dusty Diamond, à paraître mardi 21 septembre.

Olga Kouklaki est née à Athènes. Mais c’est en France, dès 2001, qu’elle se fait connaître par la musique. DJ en Grèce en parallèle de ses études de musique classique, elle embrasse une approche électro-pop qui, de fait, ne l’a plus jamais quittée. Malgré tout, elle conserve une véritable ouverture qui lui permet de s’initier à d’autres registres, y compris en-dehors de la musique. Installée à Paris, elle se forme par exemple à l’architecture d’intérieur en parallèle du piano et de la musique contemporaine.

L’approche créative d’Olga Kouklaki intègre plusieurs collaborations dès 2003. Celles-ci la mènent à dévoiler un premier EP, Getalife, quatre ans plus tard. Il lui ouvre les portes d’autres projets, notamment cinématographiques. Elle compose d’abord pour deux films muets d’avant-garde, Entr’acte et Les Aventures de Villar, présentés au Festival du Film Français d’Athènes. Puis quelques années après, pour Une nuit (porté par Sara Forestier et Roschdy Zem) et Mobius (avec Jean Dujardin et Cécile de France).

Olga Kouklaki : la musique m’a tout pris

Autant le lui rendre au centuple, au moins. Avec I U Need, son second album paru en 2012, Olga Kouklaki forme une continuité convaincante pour son travail d’écriture et de composition. Elle y agrège sa perspective de vie, développée également en 2017 dans son intervention au TEDx de Nicosie intitulée Game Over Play Again. Tout un programme, que l’on retrouve au fil de ses différentes productions musicales en solo, mais souvent aussi en collaboration, comme c’est le cas depuis deux ans avec Kid Loco.

Dans Dusty Diamond, on retrouve d’ailleurs le titre La nuit la plus tendre en dernière plage. Un morceau minimaliste, sans paroles, déjà paru dans The Rare Birds, l’album de Kid Loco. Et remixé par ce dernier à l’occasion de la sortie du nouvel album d’Olga Kouklaki le 21 septembre prochain. Il le conclut mais aurait tout aussi bien pu l’ouvrir tant il révèle précisément la perspective initiée pour cette pièce inédite. Entre échappées électro-pop exclusivement instrumentales et grandes scènes trip-hop envoûtantes, Dusty Diamond hypnotise. De quoi nous laisser tomber littéralement dans les bras d’Olga Kouklaki pour s’y lover intensément.


Olga Kouklaki : Site officiel | Crédits photos : Yiorgos Mavropoulos

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :