STARWALKER1170

Demain, retrouvez le tout premier album éponyme du duo Starwalker formé par Jean-Benoît Dunckel et Barði Jóhannson depuis 2013. Nul doute que les accords de ces artistes complets vous en rappelleront d’autres, et pour cause.

« You will remember me » : cette voix langoureuse sur le huitième titre du premier opus du groupe Starwalker, Le President, doit forcément vous dire quelque chose. Ce n’est autre que celle de Jean-Benoît Dunckel, cofondateur du groupe Air. Et si je prends le parti d’introduire cet article par cette information, c’est que ce nouveau projet musical mené avec Barði Jóhannson est très empreint de la touche de Jean-Benoît.

On peut en effet être légitimement troublé par les ressemblances et autres résonances de l’album Starwalker avec Pocket Symphony, sixième album et non des moindres du groupe Air. On peut même se demander si Nicolas Godin, l’autre pilier d’Air, n’en aurait pas profité pour mettre son grain de folie douce dans les morceaux de Starwalker au moment de la composition.

Quoiqu’il en soit, Air n’est pas la seule influence maîtresse que l’on perçoit dans ce premier jet réussi. Daft Punk (celui des débuts) tient aussi une place de choix dans certains titres de Starwalker, notamment sur Radio et Everybody’s got their own way, dans lesquels le côté vintage des sons électro employés mêlés aux voix robotisées font rimer technologie et féerie.

C’est bien gentil me direz-vous. Mais quel a été l’apport de Barði Jóhannson au juste ? Le jeu de piste de Starwalker m’a tout de même permis de déceler la touche plus « naturelle » et brute de Barði sur le titre Come and Stay. La chanson m’a renvoyé en 2013 au moment de la sortie de l’album Lady & Bird, projet que Barði avait conçu et réalisé en collaboration avec Keren Ann.

Enfin, mention spéciale pour le titre Holidays, le dernier single en date de Starwalker sorti en février dernier, figurant un ovni dans un ovni. Enregistré avec un chœur d’enfants islandais, le titre se distingue très clairement des autres et traduit la volonté du duo Starwalker d’user de la connotation romantique attachée aux vacances pour « revenir à quelque chose de bienveillant, de frais et de charmant ».



Retrouvez toute l’actualité de Starwalker sur son site officiel.