lou tavano uncertain weather

Après For You, un premier album très remarqué, Lou Tavano est de retour le 31 janvier 2020 avec un second disque aussi intense qu’introspectif. Uncertain Weather vient confirmer toute l’originalité et la justesse de cette artiste à la corde vocale inclassable. Il installe définitivement Lou Tavano comme une voix majeure de la nouvelle génération du jazz français. La Release Party aura lieu les 27, 28 et 29 février 2020 au Duc des Lombards à Paris.

Lou Tavano est de retour le 31 janvier 2020 avec son second album Uncertain Weather. Elle l’a écrit à quatre mains avec son complice de toujours, le pianiste Alexey Asantcheeff. L’idée du disque est née en Écosse. “J’avais atteint le point de rupture, je devais partir de Paris”, explique-t-elle. “Alexey, écossais par sa mère, avait une maison là-bas, face à la mer, vide, avec un vieux piano à queue. C’était exactement ce qu’il me fallait. Là-bas, je me suis retrouvée face à face avec une nature-miroir de mes propres émotions. Un équilibre parfait entre paix et fureur. Le fil conducteur m’était révélé. Avant même d’avoir les chansons, je savais que l’album s’appellerait Uncertain Weather.”

Uncertain Weather s’éloigne du jazz et gagne en consonances classiques et pop. En parallèle, un violoncelle et une batterie explosive viennent dialoguer avec le piano et le chant. You See Me Now, révélé en novembre dernier, est le premier extrait de l’album. Le clip nous ensorcelle avec la voix caressante et si particulière de Lou Tavano. Avec Uncertain Weather, Alexey Asantcheeff et elle poursuivent leur duo au cœur du storytelling de la jeune artiste. Lou Tavano s’y raconte. Elle est jeune femme impétueuse en proie au tourment et au doute. Ce n’est sans doute pas un hasard si la couverture de l’album est légèrement floue. En effet, c’est bien l’Incertain qu’elle cultive tout au long de ce deuxième opus. “Je doute en permanence”, confie-t-elle. “Je suis à la fois ma meilleure amie et ma pire ennemie. Ce disque est l’histoire de ce combat intérieur.”

Uncertain Weather : une quête de sincérité absolue

L’apparente simplicité dans Uncertain Weather nous dévoile des trésors cachés d’écriture. Ce jeu de piste commence dès le titre Simple Ways To Be et son acrostiche-manifeste : how complex it is to be simple. Un travail d’orfèvre sur les paroles et une exigence que l’on retrouve en toute logique dans une musique finement brodée de motifs récurrents à travers tout l’album. Le tandem de compositeurs cherche à multiplier les degrés de lecture de sa musique. Le souffle du jazz actuel parcourt organiquement Uncertain Weather dans un discours à la sobriété décomplexée. Les deux partenaires, à la scène comme à la ville, revendiquent leurs influences classiques. “Bach et Chopin tournent en boucle sur les platines à la maison.” Mais aussi actuelles : “Les disques de Kendrick Lamar sont une référence en termes de construction narrative.”

Rien de plus naturel pour une génération qui cherche à s’affranchir des classifications obsolètes. Avec Uncertain Weather, Lou Tavano rend l’intime universel. “C’est avant tout un miroir dans lequel, j’espère, les gens se retrouveront”, souligne celle qui a toujours peur de ne pas être comprise. “Alexey et moi vivons depuis longtemps ensemble. Ce que nous traversons est intense. As We Part évoque cela notamment. Mais il n’y a pas que cette relation qui me tourmente. En même temps, il y a ma place de femme, d’être humain dans notre société. Enfin, ma place en tant qu’artiste. Et je sais qu’au fond nous partageons, toutes et tous, ces sentiments. C’est ça qui est universel. À nous de trouver les mots justes pour qu’ils résonnent chez ceux qui écoutent notre musique.”



Lou Tavano : Facebook | Crédits photos : Arthur Wollenweber | Sources : Agence Attitude