fleche do not return fire

Le quatuor parisien Flèche sortira vendredi 3 mai son second album Do Not Return Fire. Entre Alice in Chains et The Get up Kids, son cœur balance. Les volts sont au rendez-vous : c’est de bon augure pour la Release Party qui aura lieu le 22 mai au Bus Palladium.

Michael Szpiner, Loïc Salmon, Mickael Montaroux et Nicolas Rakotoary : ils forment depuis quelques années le groupe Flèche. En 2013 paraît un premier EP intitulé Hey! Light up the Canyon Parade. Un nom qui révèle en réalité ceux qu’ils ne retinrent pas pour les porter sur scène, selon les propres termes de Mickael Montaroux. Ce sera donc Flèche, comme pour anticiper une énergie qui saura mettre en plein dans le mille à chaque tir.

Trois ans plus tard, le band revient avec son premier album Homes and Galaxies. Avec un nom pareil, on aurait pu croire qu’il s’assagisse. Que nenni. Flèche poursuit son avancée rock au carrefour d’influences qu’il cite spontanément et de celles auxquelles ses compos renvoient : sans le vouloir ? On aime ces échos à The Red Hot Chili Peppers, ces rondeurs façon The Offspring et Limp Bizkit. Les bons temps reviennent comme la marée.

Flèche : des lumières de rodéo à un nouveau soleil

Dans la traîne des souvenirs de leur toute première rencontre sur scène, en coloc ou au bar, les membres de Flèche rêvent de concerts “à la Nirvana” au Reading Festival ou au SXSW à Austin. Leur second opus Do Not Return Fire pourrait les y aider. Au milieu des cordes qui crient et de la batterie rageuse, le message est clair. Invincible, clament-ils. De quoi effectivement Wait Sit Listen et se laisser guider.

Rendez-vous le 22 mai au Bus Palladium à Paris pour une Release Party durant laquelle le groupe Flèche se produira aux côtés de Jean Jean et de Paerish, que Skriber avait déjà eu l’occasion d’interviewer en 2017. Dans la même veine, par la même force, faire lever les foules. Puis asseoir un rythme qui ne serait que le leur.

 


Flèche : Facebook | Bandcamp