hilldale jelly dreams christmas

Ils sont cinq, Dijonnais, et ils forment le groupe Hilldale. Entre électro groovy et dream pop inspirée, il a sorti le clip de son single Christmas la veille de Noël. De quoi prolonger la fête jusqu’à la sortie de son EP Jelly Dreams, à paraître le 31 janvier 2020.

J’ai la tête qui éclate et le bedon bien rempli. Il faut dire que le réveillon de Noël est passé par là. Sans omettre le faste du jour J. Bref, tous ces moments en famille égarés entre joies et grèves m’ont mis la puce à l’oreille quant aux premières semaines de 2020. Les bonnes résolutions n’y changeront rien. Trop vite éludées : et si on misait pour une fois sur l’équilibre des sens et des envies ? De quoi se faire plaisir sans prendre un gramme. Puis d’envisager la prochaine saison estivale à l’aise dans le maillot. Thanks Hilldale !

L’histoire de ce petit groupe originaire de Dijon offre une inspiration inattendue. Évoquant tour à tour les élans de Daughter et ceux de Cats on Trees, notamment par la voix de Christelle, ses chansons sont autant d’occasions d’inviter les désirs qui durent. Ceux qui prêchent l’excès par la retenue et l’amour par l’opportunité. Rien ne sert de courir ou de se gaver : il faut partir à point et apprendre à se sustenter. Dans le viseur, ce point de basculement invisible telle une barrière qui, une fois franchie, fait que l’ivresse devient oubli.

Hilldale : l’odyssée d’une jeunesse

Charlie, Christelle, Julien et Lucas : un quatuor qui se déchaîne d’abord dans Poppers, une petite émission sans prétention diffusée sur Radio Dijon Campus. Puis qui passe du micro à la scène en assurant les premières parties de Feu! Chatterton, Son Lux et Mein Sohn William. Nous sommes en 2014, mais c’est finalement comme hier. Quatre ans plus tard et après que Miranda ait rejoint la bande aux claviers et aux chœurs, Hilldale embrasse les époques, des 60’s aux 80’s.

Résultat : Jelly Dreams, un premier EP présenté comme une succession de cartes postales retrouvées au fond du grenier. Chacune d’entre elles renvoit à un souvenir capturé en polaroïd en mode Retour vers le futur. Rien que ça. De quoi faire sourire tendrement celles et ceux ayant réellement connu ces époques fantasmées aujourd’hui par Hilldale. Poursuivant sa route sur les planches de France, le groupe se produira le 4 février au Supersonic à Paris. Convecteur spatio-temporel : OK. Verrouillage automatique des portes : OK. Les couloirs du temps sont à nous.

 


Hilldale : Facebook | Crédits photos : Vincent Arbelet