Menu Fermer

The Weather Station | Une obscurité qui n’a pas besoin d’être noire

the weather station tamara lindeman ignorance album

The Weather Station est le projet musical de Tamara Lindeman. Celle-ci en dévoilera le nouvel épisode pop folk en dix actes le 5 février 2021. Elle l’a nommé Ignorance.

À 36 ans, Tamara Lindeman a tout de celle qui se reconnaît enfin dans les traits de la singer-songwriter qu’elle est devenue. Et ce, à force de détermination et d’introspection. Mais aussi à force de ne plus vraiment s’identifier à la carrière d’actrice qu’elle avait embrassée il y a plus de vingt ans, à travers un biopic consacré à Audrey Hepburn et réalisé pour la télévision. Depuis ces premiers pas, la route fut longue, parfois harassante. Bruce Peninsula puis The Weather Station lui permirent de s’extirper de la voie de l’image par la voix de son esprit profond.

Un esprit qui ne renie pas les nombreux films, pièces de théâtre et séries auxquels il prit part. Mais qui, avec le recul, se reconnecte à la véritable nature de Tamara Lindeman. En l’occurrence, une alliance complexe de la femme, de l’artiste et de l’être humain dont elle interroge la place, le rôle et les véritables buts dans Ignorance, son huitième album à paraître le 5 février prochain. Le premier sur le label américain Fat Possum Records.

The Weather Station : sans réponse pour écrire

Pour Tamara Lindeman, Ignorance forme une occasion en or. Celle de pouvoir ne pas savoir, de ne pas donner de nom à ce qui existe. Si l’auteure, compositrice et interprète canadienne confesse que les émotions compliquées sont celles qui l’encouragent à écrire ou à finaliser une chanson, le projet The Weather Station semble, dès lors, constituer une réponse. Peu importe où celle-ci peut mener, quelles limites elle se doit de transgresser. Coproduit et mixé par le producteur montréalais Marcus Paquin (Arcade Fire, Local Natives, The National…), Ignorance concrétise certaines réflexions de Tamara Lindeman.

D’une part, quant à la préservation de l’environnement, notamment dans le titre Tried To Tell You. Ce dernier pourrait se résumer en une question : pourquoi avoir tant tarder avant d’agir ? En parallèle, ce nouvel opus lui permet d’exprimer son soulagement d’avoir regagné toute son autonomie créative. Elle en avait perdu la trace dans cette longue série de seconds rôles qu’elle interpréta par le passé, pour la TV et le cinéma. Enfin, citant les chansons de la Motown et des Beatles, Ignorance permet à Tamara de s’essayer à percevoir l’air du temps pour en faire ses mélodies. Un secret d’alchimiste averti qui insinue des perspectives audacieuses à sa propre approche musicale.


The Weather Station : Site officiel | Crédits photos : Jeff Bierk

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :