Menu Fermer

Purple Ashes | Dreamers

purple ashes dreamers ep

Entre rock et électro, Purple Ashes est de retour avec Dreamers, un nouvel EP riche de quatre titres qui sort le 20 mai 2021.

On retrouve au sein de Purple Ashes la chanteuse Clémence de la Taille et son complice Syan. Leur musique s’inspire du trip-hop, de l’électro-pop et du rock, mais toujours sous forme de chansons aux mélodies mémorables. Aux claviers, Syan impose ses nappes funambules, en équilibre entre tempo électro, machines et arpèges fous.

Pour leur deuxième EP Dreamers, le duo Purple Ashes a composé à nouveau à quatre mains. Syan fabrique l’univers, modélise le tempo et bâtit ce territoire musical éclectique et brillant. Clémence écrit les textes, ancre ses mélodies puissantes et envoûtantes au travers d’une poésie tout en clair-obscur.

Purple Ashes : under control

Après Get My Way, le duo a dévoilé la vidéo de Dreamers in Sleepless Night le 3 mai dernier. Et si les rêveurs ne dormaient plus ? Le clip annonce, de la plus belle des façons, la sortie de leur second EP Dreamers. Il détourne le film Métropolis (1927) réalisé par Fritz Lang. Ainsi que les films Faust (1926) et Nosferatu (1922), réalisés tous deux par le réalisateur allemand Friedrich Wilhelm Murnau.

Objectif : nous entraîner dans un rêve, ou plutôt un cauchemar. Dreamers in Sleepless Night met en parallèle une société sous contrôle, comme un hypnotisme de masse, et des rêveurs. En l’absence de sommeil, ces derniers perdent toute notion de la réalité, dormir étant une fonction vitale. Et le rêve permettant à l’inconscient de se défouler.

Dreamers : from team to music

Afin d’enrichir leur palette, Clémence et Syan ont collaboré avec Stéphane Schott (LYYNK), en tant que compositeur additionnel et arrangeur. Ses influences vont de l’électro industriel et expérimental (projet LYYNK) à l’alternative électronique (projet PRIMEED). De plus, on retrouve dans Dreamers des références variées, à l’instar de Nine Inch Nails et Massive Attack.

Dreamers, ce sont aussi des textes ciselés, poétiques et intimes. Ce quatre titres est un regard sur un monde qui change et dans lequel les rêveurs, donc, ne dorment plus. Où la lumière cherche sa route, où les saisons passent, mordues par le temps. Et où le corps traverse, éprouve tout autant qu’il reflète… Ainsi, Dreamers bouscule et caresse, griffe le monde d’aujourd’hui. En outre, il invite à voyager dans les errements de ce nouveau siècle. Purple Ashes nous y conduit tout droit.


Purple Ashes : Site officiel | Sources : Agence Attitude | Crédits photos : Marie GX

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :