dylan sherry run single la

Après la sortie de son nouvel album Western Sky fin 2019, le jeune Américain Dylan Sherry est revenu vendredi 24 avril avec son double single Run/Five Horsemen. Si la musique peut parfois être un éternel recommencement, elle peut aussi se vêtir d’une redécouverte des genres. Démonstration.

Dylan Sherry nous vient de Burbank dans le comté de Los Angeles en Californie. Depuis 2016, il explore sa propre route musicale après avoir collaboré à plusieurs autres projets. Et ça commence dès le collège avec un premier “garage band” jusqu’à la sortie de son EP Silver Spring. Un cinq titres très axé sur une musique indie rock qui s’inscrivait dans la continuité de ses multiples participations passées.

Sha-Punk, reggae et rock plus classique : Dylan Sherry a traversé plusieurs univers sans véritablement chercher à en choisir un. Bercé par les standards qu’il écoutait à l’envi alors qu’il n’était encore qu’un gamin, la musique a fait instinctivement sa place dans sa vie. À la maison, l’apprentissage d’un instrument était encouragé. Aujourd’hui, Dylan Sherry est auteur, compositeur, interprète et multi-instrumentiste. En parallèle de son projet solo, il continue d’ailleurs à jouer du surf-rock au sein du groupe The Halway Happys.

Dylan Sherry : le négatif d’abord

Il y a quelques temps, Dylan Sherry a changé son fusil d’épaule. En réalité, il s’est pris d’affection pour des sonorités résonnant avec celles des 60’s et du rockabilly. En parallèle, il a cherché à considérer avant tout les critiques plus que les compliments. Pleinement conscient de la nécessité de se remettre en question, tout comme son travail, pour continuer à avancer dans sa passion, il a ainsi déclaré à ce sujet : “En fait, il s’agit presque de briser ton égo pour revenir plus fort.”

Après avoir dévoilé en mai 2019 un nouvel EP intitulé Vacant Lands, Dylan Sherry a sorti son nouvel album Western Sky en octobre. Le titre album met tout de suite dans le bain en première plage. Le voyage temporel vaut vraiment la chandelle. Folie à deux, à plusieurs, il donne également l’opportunité d’apprécier les influences de Dylan pour la conception de ce nouvel opus. À l’instar de Sanford Clark, Eddie Cochran et Duane Eddy. Des références qu’on retrouve naturellement dans le nouveau double single partagé vendredi 24 avril, Run/Five Horsemen. “C’est ma volonté de changer mes considérations qui a inspiré le titre Run. L’idée était aussi de sortir de ma zone de confort. Pas besoin de savoir où l’on va : je n’avais aucune direction en écrivant ce titre. Du moment qu’on se sent libre partout.”

 


Dylan Sherry : Facebook | Crédits photos : Samantha Paige