Menu Fermer

Clavicule | Special Trip pour un retour

clavicule garage is dead

Garage Is Dead ? Pas tout à fait. Avec le groupe rennais Clavicule, il reprend même des couleurs. On zappe bien volontiers les jeux de mots attendus pour se concentrer sur l’essentiel : une énergie rock débordant sur le punk qui pulvérise les tympans. Et qui ravive certains souvenirs.

Ian à la basse, Kamil à la guitare, Marius à la batterie… En fait non, ce dernier voulait tenir le micro et jouer les ponts à la guitare. Du coup, il en a fait voir aux batteurs venus tenter leur chance pour intégrer le band. C’est finalement Alexis qui remporte ses faveurs. La machine dispose de tous ses composants, elle est prête à déchirer la scène. Ainsi, depuis mars 2019, Clavicule sème ses torpeurs et bascule into the dark. C’est intense : autant laisser vos coups de fatigue au placard. Et c’est suffisamment détonnant dans le paysage musical de la scène indé française pour ne pas passer à côté.

Côté influences, les Rennais évoquent tour à tour Ty Segall, Meatbodies, Fidlar. Mais en fait, ça va aussi chercher ailleurs. Dans ces années furieuses où punk et rock énervé avaient du sens. Asshole : on arrive même à distinguer certaines tournures Brit rock. Alors oui, tout ça a de quoi donner le Vertigo. Ceci étant dit, c’est pour cette raison que les spectateurs sont de plus en plus nombreux à venir les écouter sur scène. Clavicule s’est déjà produit une trentaine de fois en live. Et il y a fort à parier que les scènes de Rennes, de Nantes, de Paris, de Bordeaux et bien d’autres encore ne manqueront pas de rappeler le groupe une fois l’état d’urgence achevé.

Clavicule : Wake Up

Ces p’tits jeunes en ont encore sous la semelle, notamment au niveau des histoires qu’ils nous racontent dans leur premier album Garage Is Dead, à paraître le vendredi 12 juin. Le message de chaque titre est simplement offert. Pas de chichis, ça va à l’essentiel. Ça parle d’amour bien sûr, de départs. Mais aussi de ces temps où tout bascule comme dans My Time, de l’état de grâce à la déchéance.

Pour l’heure, Clavicule poursuit ses répétitions dans l’attente de la reprise des concerts en vrai. Ce qui ne l’a pas empêché de préparer l’événement de la sortie de son premier opus. En l’occurrence, un concert mijoté aux petits oignons et qui sera diffusé demain soir dès 19h sur le web. De quoi vous défouler dans votre salon au rythme des guitares affolées. Pour y participer, c’est par ici que ça se passe.

 


Clavicule : Facebook | Crédits photos : Titouan Massé

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :