headscape a blast from the past

Le groupe lillois Headscape n’en finit pas de faire des émules. Depuis sa création en 2017, il écume les Hauts-de-France, son territoire, sa patrie. Après la sortie en mars 2018 de son tout premier EP A Blast From the Past, il reprend la route ce mois-ci, avec un détour par l’Audito le Café de Paris à Tourcoing le 26 janvier.

Plusieurs autres projets musicaux avaient occupé Alexandre Baronnier, Sébastien Chamberlin et Sylvain Leroy par le passé, notamment The Sly and Co. Mais c’est en 2017 qu’ils décident d’approfondir leur voyage intérieur. Celui-ci donnera son nom à Headscape, axé tout autant sur une contraction littéraire de choix, que sur cette volonté à peine voilée de révéler toute la contradiction de l’être.

Rejoint par Antoine Karamucki à la basse, ainsi que par Théo Payen aux claviers et au violon, Headscape conçoit dès lors son univers rock à travers des influences plurielles, à l’instar de Pink Floyd, Foals et Muse. L’intime est défié, ses accords, enlevés. L’énergie vocale de Sylvain Leroy interpelle : elle incarne les perspectives nuancées de Headscape, notamment dans le titre phare de son premier EP A Blast From the Past, paru en 2018.

Suspens et saut dans le vide

Headscape n’est pas du genre à tergiverser. L’émotion est reine dans son monde créé pour la ressentir pleinement, continuellement et définitivement. Et si le groupe use de la langue de Shakespeare pour lui donner vie, son langage se veut universel : son Preacher en est un bel exemple. Les limbes semblent un instant le capturer : nouveau départ prévu sur la piste de décollage à 6:35.

Ne manquez pas l’envol : la compagnie Headscape vous souhaite un excellent voyage à bord. Mieux : elle a d’ores et déjà prévu de vous mener à bon port en un temps record, à une allure aussi lumineuse que les songes qu’elle fera naître dans votre esprit. Prochaine escale le 25 janvier à la MJC d’Halluin, puis le lendemain à l’Audito le Café de Paris à Tourcoing.