zacharie giant bear

Les Lyonnais ont le vent en poupe ! Voici venu Zacharie avec un premier album à paraître demain chez Z Production / Inouïe Distribution, et poétiquement intitulé Giant Bear. Quand la nature vous rattrape, il ne s’agit pas forcément du seul fruit de votre imagination…

Oh, mum puis A bear, a lion and a thousand birds puis Imperfect man : les premiers singles sortis entre 2015 et 2016 de Zacharie convoitaient des espaces sauvages à perte de vue aux confins d’une nature qui faisait déjà écho à notre véritable.

Dans la tête et les doigts de Zacharie, la synergie d’une douce musique folk et d’un blues qui commande à nos poils de se dresser. Il faut dire que le Lyonnais sait créer, ériger et diffuser l’émotion depuis son expérience en tant que producteur de films et de supports de com’. L’Opossum désormais endormi, le lion ronronne et laisse la férocité tranquille de l’ours s’exprimer.

If you loved him before…

Vous l’aimerez encore bien plus aujourd’hui. Zacharie dévoile dans Giant Bear un cœur en Sugar souhaitant partager sa solitude dans le plus simple appareil. Ressentis nus dans des postures farouches qui lui permettent de revisiter la forêt et de dompter ses habitants.

Qui lui permettent surtout de se noyer dans un Ocean rappelant à demi-mot celui tout aussi vaste des âmes en quête de sens, à travers ces souvenirs, When the morning came et que le temps se suspendait avec, au fond, cette certitude d’éternité.

Zacharie est en tournée depuis le 30 septembre à travers sa belle région. Il se produira notamment au Pax à St-Étienne ce dimanche, ainsi qu’en duo à Ville-sur-Jarnioux le samedi 28 octobre. Dans l’humidité d’un bois en train de s’éveiller, l’humilité du gars a de quoi séduire et fédérer.

 


Crédits photos : Kraspek Myzik