family recipes higher

Bastien Garabédian, Thomas Ailhaud et Julien Auclair sont dans un bateau. Au lieu que l’un des trois ne tombe à l’eau, une joyeuse bande les rejoint bientôt, pour souffler dans ses voiles et le mener vers les étoiles. À l’occasion de la sortie du clip de son premier single, Higher, rencontre avec Bastien pour évoquer ce nouveau projet mêlant électro et hip hop : Family Recipes.

Bastien Garabédian, bonjour, et merci d’avoir accepté l’invitation de Skriber. Le mois dernier, Family Recipes a posté sur YouTube le clip de son premier single Higher, réalisé par Guillaume Gaudart. Un p’tit OVNI électro hip hop en collaboration avec l’artiste Raashan Ahmad. Quels sont les ingrédients de cette Family Recipes ?

Bastien Garabédian : Hello Florian ! Family Recipes, ce sont trois amis très proches travaillant dans le secteur de l’audiovisuel, qui se sont connus grâce à lui. Certains sont passionnés de hip hop, d’autres de jazz et de rock. L’un vient de Lyon, l’autre du Poitou, et le troisième de la région parisienne. Bref, c’est un joyeux bordel !

Comment est né Family Recipes ?

Bastien Garabédian : On a commencé à faire de la musique ensemble pour de la musique “au mètre” pour des programmes, des émissions et des fictions de télé. Un dimanche, en cuisine, au moment de l’assemblage d’un Paris-Brest, on s’est dit que ce serait bien d’avoir un projet commun mariant nos différents univers. Le nom du groupe est venu assez naturellement, du fait de cet épisode en cuisine : Family Recipes était né !

Family Recipes en 5 phrases ?

Bastien Garabédian : Family Recipes, c’est avant tout une histoire de potes qui ont une affinité commune pour musique surprenante, mélodique et entêtante. C’est aussi un collectif qui a plaisir à collaborer avec des chanteurs et des rappeurs différents. C’est un laboratoire où se créent des sonorités difficiles à marier au premier abord. C’est enfin une envie de parler de ce qui nous touche. Parce que la musique qui nous a construits et qui nous parle aujourd’hui, c’est celle qui a des messages à transmettre.

family recipes raashan ahmad

Higher est une collaboration avec Raashan Ahmad, un artiste hip hop à la carrière florissante. Il est également producteur, DJ et propriétaire de son propre label. Comment en est-il venu à prendre part à l’aventure Family Recipes ?

Bastien Garabédian : Nous l’écoutons depuis 10 ans à travers ces différents projets. On aime son style, le sourire dans sa voix, son flow, son écriture. Alors on lui a proposé un son sur-mesure. Comme dans la majorité de nos compositions, il y a un riff, un gimmick ramené par l’un d’entre nous et qui a convaincu les autres de construire quelque chose autour. Puis très vite, une fois “l’ours” de la structure établi, on s’est naturellement dit qu’on avait besoin d’un flow hip hop pour asseoir le son. Tout convergeait vers Raashan Ahmad. Il a ce côté sautillant et joyeux, on savait que c’était son univers. Des morceaux de son premier groupe, Crown City Rockers, sont clairement dans cette veine-là. Il suffit d’écouter B-boys par exemple, pour avoir la patate toute la journée ! Pour le texte, c’est Raashan Ahmad qui a tout écrit. Quand on l’a découvert, on a sourit bêtement : c’était au-delà de ce qu’on imaginait, et en même temps tellement évident par rapport à l’énergie du morceau.

family recipes guillaume gaudart

Un morceau très positif malgré l’adversité que ses paroles exposent. Cette émotion se révèle aussi dans le clip réalisé par Guillaume Godart. Comment s’est déroulé votre partenariat ?

Bastien Garabédian : On connaissait Guillaume Gaudart par ses travaux antérieurs sur des prods de télé, notamment le magnéto d’une émission qui s’appelle 21cm dans lequel il fait le portrait d’un invité tout en papier animé. On adore la façon dont il travaille, et toutes les idées qu’il organise autour de ça. Le problème, c’est que ce magnéto, qui ne dispose que d’une minute d’animation, lui avait déjà pris plus d’une semaine. Pour le clip de Higher, on lui en demandait trois, avec des décors et des animations beaucoup plus ambitieuses. Donc, on a très vite eu recours au crowdfunding afin qu’il puisse sereinement y consacrer du temps : plus d’un mois en tout ! On a conçu le scénario ensemble, en s’appuyant en partie sur le propos de Raashan Ahmad bien sûr, mais en laissant aussi libre cours aux images qu’on avait en tête, aux références plus ou moins geeks qu’on voulait citer. On était comme des gosses lorsqu’on a découvert la première animatique !

Les projets de la Family Recipes pour 2019 ?

Bastien Garabédian : Après avoir été cloîtrés dans le studio de Julien des mois durant pour produire nos premiers sons : du live, du live, et du live !