patrick watson safia nolin mélancolie trianon

Patrick Watson a dévoilé le 19 novembre son nouveau titre Mélancolie, en duo avec l’interprète québécoise Safia Nolin. Il se produira le 7 décembre au Trianon avant de retourner dans le grand nord canadien : un concert unique à ne pas manquer.

Des chorales d’Hudson au Québec, aux tournées de Gangster Politics, en passant par la Californie et une formation classique de pianiste, la route de Patrick Watson a toujours été connectée à la musique. Mais plus encore, son parcours témoigne d’une connivence permanente avec la différence et l’ampleur de l’émotion.

Patrick Watson, c’est son nom, mais aussi celui de son groupe, d’un homme, d’un songwriter à l’âme toujours open, jamais résignée. Un premier album, Just Another Ordinary Day, paru en 2003. Une merveilleuse déclaration neuf ans plus tard avec son quatrième, Adventures In Your Own Backyard. Un dernier, Love Songs for Robots, plus que toujours essentiel.

La traîne d’un air qui ne s’estompe pas

Dans la continuité de son single Broken paru il y a un an, et figurant dans plusieurs séries TV (notamment Grey’s Anatomy, The Good Doctor et Burden of Truth), Patrick Watson a révélé l’étreignant Melody Noir en juillet. Une complainte dont les arrangements conjuguent les rythmes des cultures latines et des élans très seventies. Elle fut inspirée par le chanteur vénézuélien Simón Díaz.

Le 19 novembre dernier, Patrick Watson a également partagé sa nouvelle composition, Mélancolie, qu’il interprète en duo avec la chanteuse de folk québécoise Safia Nolin. Les textes, écrits en français, donne une dimension intimiste à cette chanson. Elle fait écho à Je te laisserai des mots, une envolée exposée en 2010 par Patrick Watson, dans la langue de Molière. Rendez-vous au Trianon vendredi 7 décembre pour toucher la grâce de Patrick Watson du bout des oreilles.