paralanguage will samson

Dans la continuité de son quatrième opus Welcome Oxygen paru en septembre 2017, Will Samson dévoile dans Paralanguage la façon dont les corps sont à leur tour vecteurs de mémoire. Vaste programme égaré entre un passé à réinventer et un présent qui prendrait malgré tout appui sur lui.

Les excursions de Will Samson sont tout autant intérieures qu’elles se déroulent dans l’immensité naturelle d’un monde ressenti. Dans son cinquième album Paralanguage qui sortira le 6 décembre, le Britannique fait l’expérience de réalités susceptibles de côtoyer ses rêves. Ainsi, il se perd dans un intervalle temporel et musical sans perdre le Nord. Celui marqué d’une étoile se mouvant au gré des vents solaires à l’instar de nos corps, au gré des souvenirs.

Par les gestes et les mimiques qu’il concrétise, Paralanguage accentue le message de Will Samson jusqu’à le supplanter. The Human Mosaic en sixième plage en est l’un des exemples les plus criants. Dans la volupté d’une osmose nouvelle, le titre équivaut à une respiration à la profondeur insondable. Comme si elle pouvait durer une éternité.

WILL SAMSON

welcome oxygen (2017)

Paralanguage : le toucher de l’émotion

Dans Ochre Alps, Will Samson fait d’une montagne un songe et vice-versa. Sans doute est-ce pour cela qu’il a souhaité poser fièrement devant l’une d’entre elles. Au-delà des formules hallucinogènes employées pour aboutir à son texte final, la chanson témoigne aussi de l’aptitude de l’être humain à catégoriser certains moments de sa vie. Des traumatismes vécus avec tant de ferveur que la nécessité commande de les ranger soigneusement dans les coffres blindés de l’oubli.

Pour avancer. Encore, toujours. Pour faire fi des troubles persistants qu’ils imposent à long terme. Par delà les frontières de l’impalpable, Beyond the Dust, règne un autre ordre. Paralanguage se veut justement la réalisation d’un chemin menant jusqu’à lui. Comme The Smallest Sliver tendu sur lequel posé un pied après l’autre. Au-dessus d’un précipice qu’on ne craindrait plus. Une échappatoire imaginaire offerte pour caresser les émotions du lendemain.

Will Samson : Site officiel | Facebook | Crédits photos : Desiree Rousseau