samana Rebecca Rose Harris et Franklin Mockett ascension

Rebecca Rose Harris et Franklin Mockett forment le duo Samana. Rappelant ceux d’Angus and Julia Stone et de An Eagle in Your Mind, ils savourent la musique. Leur approche est multidimensionnelle : elle nous aspire et inspire. Ils sortent aujourd’hui leur premier album : Ascension.

Il est très souvent déconnecté du monde et de ses actualités qui en chassent d’autres. Le duo Samana rallie les points cardinaux au gré du vent à bord de son van. Du haut d’une montagne ou au bord de l’eau, ses fééries deviennent des contes. Des chansons qui témoignent d’instants déjà évaporés. D’émotions aux confins des illusions des cinq sens.

Les créations de Samana sont nées d’un amour qui parcourut l’Europe durant un an dès ses débuts. C’est en Autriche que Rebecca Rose Harris et Franklin Mockett leur donnent un nom. Il fait écho au terme ancien issu de la langue sanskrit. Samana signifie tout autant la paix que le souffle vital. Une poésie, aussi, écrite par Rebecca et composée par Franklin.

Je te dois tout

Ne jamais se fier aux apparences. Il n’a jamais été aussi opportun de se souvenir des leçons de grandma. Sous leurs pieds nus, derrière leur “so peaceful” allure, Rebecca Rose Harris et Franklin Mockett transgressent les codes et les postures. Ils nous donnent rendez-vous là où on ne les attendrait jamais.

Ascension ne parle pas que d’amour, même s’il en parle très bien. Notamment en première plage dans le titre Before the Flood, ainsi que dans I’ll Keep You With Me en huitième. Les mots sont à vif, à nu. On perçoit encore le feu brûlant la peau de l’un et de l’autre. Parce que l’évidence est rare et qu’elle est formulée sans ambages.

Samana : la place du temps

Ou plutôt celle qu’il veut bien nous laisser. Dans le cycle de la vie, ceux de l’espace aussi. Dans l’atome qui nous constitue, dans cette infinitésimale trace que la fulgurance de nos quelques années représentent à l’échelle d’un univers. The Sky Holds Our Years : une autre évidence simple à laquelle on se rend.

Les évocations de Samana plongent plus profondément encore. Bien au-delà du noyau de la Terre, des rêves d’un soir ou récurrents et des rituels ne faisant qu’ouvrir les portes. Ascension invite avant tout à prendre de la hauteur : une dernière évidence pour la route. La vie, la mort, l’amour, le deuil : passagers tous autant qu’ils sont, à l’instar de tout quidam.

 


Samana : Site officiel | Facebook | Crédits photos : Rebecca Rose Harris