black bones anthonin ternant

Le nouveau projet musical d’Anthonin Ternant fera partie des nombreuses expirations programmées cette année à la 30ème édition des Nuits de Champagne à Troyes. L’occasion de partager ses nouvelles compositions folledingues de Kili Kili, le premier album de Black Bones sorti le 13 octobre.

Anthonin Ternant fait à nouveau parler de lui depuis quelques semaines. En septembre, il poste sur Youtube le clip d’un premier single, Deathco, une création originale de son nouveau groupe Black Bones formé avec Marianne Mérillon, Odilon Horman, Ludovic Caqué et Samuel Allain.

Cette première « révélation » telle qu’il la suggère par le biais de son accoutrement d’ange complètement barré vient à point nommé pour les Inrocks, qui l’incluent dans leur bande-son d’automne. Des louanges ? Plutôt un flair bien senti si on en croit les dérives imaginatives de Black Bones et de ses apôtres.

The Bewitched Hands et mains déliées

Black Bones s’inscrit finalement dans une certaine forme de continuité avec les précédents projets d’Anthonin Ternant : rappelons que le Rémois était l’un des instigateurs de The Bewitched Hands. Black Bones est aussi une synthèse de ses perspectives en solo exprimées dans Angel et The Wolf under the Moon.

Quoiqu’il en soit, s’il ne hurle pas à la mort dans Kili Kili, le premier album de Black Bones paru le 13 octobre dernier, Anthonin Ternant y exploite une dérision vocale mise au service de sonorités fantasques qui, si elles peuvent paraître faciles pour certains, sauront raviver la flamme sur scène pour d’autres.

Cela a justement été le cas lors du dernier Mama Festival. Mots comptent double : Black Bones fera également partie de la programmation de la 30ème édition des Nuits de Champagne. Rendez-vous sur le site officiel de l’évènement pour réserver votre place à bord du paquebot déjanté de Black Bones : embarquement prévu mardi 24 octobre à 23h pour Anthonin Ternant et ses acolytes.

 


Crédits photos : Romu Ducros