camille concert festival des voix 2018 moissac

Revoilà celle qui donne le la au président et qui marche pieds nus : Camille se produira lundi 25 juin dans le cloître de l’Abbaye Saint-Pierre de Moissac, à l’occasion de la 22e édition du Festival des Voix.

Dans Le Sac des filles, Le Fil dépasse de la poche intérieure pour laisser aux mains, et surtout aux oreilles, le soin de tâtonner jusqu’au secret précieusement gardé par une Parisienne en mal d’authenticité. Si Camille a toujours su toucher par ses mots aiguisés et son « human beatboxing » forcené, c’est qu’elle a dans sa tête une multitude d’autres elles capables d’interpréter d’une seule voix, quand il le faut.

À cette Nouvelle Vague à laquelle elle donna presque tout, elle répond un si qui n’eut rien de conditionnel, bien au contraire. La trame de la créativité de Camille est ce long segue tel un couloir interminable jamais lassant. Toujours réinterprété, remanié, magnifié, grâce à cette folie qui la colle tant, à ce perfectionnisme épousant l’outrance. Elle donne une sœur au music-hall, Music Hole. Un trou béant menant à des amours aussi infinis qu’interdits, sometimes, Ilo Veyou. Fontaine de lait, fontaine de lui : OUÏ ! Encore !

Nuit debout pour bien autre chose

Au cœur du cloître de l’Abbaye Saint-Pierre de Moissac, Camille risque fort de s’en prendre plein les mirettes. Dans ce monastère où une profonde spiritualité tutoie l’Histoire et la culture de France, les ancêtres seront sans nul doute sensibles aux échos de piété de cette funambule des temps modernes, à deux doigts d’y laisser sa vérité.

Qui plus est, Camille sera précédée par le trio a cappella Un Per Vox, spécialisé depuis quelques années dans les polyphonies traditionnelles d’Europe du sud, de la Corse à la Gascogne en passant par le Béarn et la Bigorre. Chaque voix est à nu, et le sera pour de nombreuses années dans la mémoire de celles et ceux qui auront la chance de pouvoir assisté à cette communion d’exception. Rendez-vous le lundi 25 juin à 21h30 : réservez vos places sur la billetterie en ligne de Moissac Culture.

 


Crédits photos : Sarah Bastin