p'art belle festival the breath

Samedi 10 août se tiendra la toute première édition du Festival P’art Belle au Domaine de Kerlevenan à Sarzeau en Bretagne. L’occasion de découvrir d’autres approches quant à la préservation de l’environnement. En musique et en s’amusant. Soyez de la partie avec Skriber et tentez de remportez votre place.

Louise Robert est à l’initiative du projet P’art Belle, un nouveau festival éco-responsable et musical. Originaire de Bretagne, c’est naturellement sur ce territoire qu’elle a fédéré un certain nombre d’acteurs sensibles aux questions environnementales tout comme elle. Pour un rendez-vous qui se veut avant tout accessible, ludique et créatif.

Travaillant au FGO-Barbara il y a encore deux ans, le projet P’art Belle explique en partie son départ. Il réunit ses deux grandes passions. D’une part, le monde de l’industrie musicale qu’elle côtoie depuis plus de dix ans. D’autre part, sa volonté de positionner au cœur du débat les problématiques connectées à l’écologie et à la consommation de masse.

P’art Belle : belle parade

Cette première édition du Festival P’art Belle permet à Louise Robert d’initier sa propre démarche. Elle bénéficie de l’aide de son réseau et celle des personnalités inspirantes pour elle, à l’instar de la marraine de l’événement : Anne Quéméré. “Je suivais ses expéditions depuis un certain temps”, explique t’elle. “Anne Quéméré est une navigatrice bretonne très investie sur le territoire. Elle réfléchit autrement sa façon de naviguer et sa passion. En fait, ce choix fut une évidence. Je suis ravie de l’accueillir. D’autant plus que nous allons organiser plusieurs temps forts avec elle.”

Dans ce sens, une exposition photo axée sur les expéditions en Arctique de la navigatrice aura lieu en parallèle de son témoignage. Il succèdera à la projection du documentaire La Passagère de l’Arctique. En réalité, celui-ci relate son expédition à bord de son bateau solaire. De quoi éveiller les consciences quant à un changement nécessaire des pratiques relatives notamment à la consommation, au recyclage et au tourisme de masse.

Quand le local tutoie l’international

Plusieurs ateliers ponctueront la journée. Ils valoriseront notamment le jouet en réemploi, l’alimentation équilibrée grâce à l’intervention de Bon Breton, un fabricant local de jus de fruits pressés à froid. Mais aussi la biodiversité avec l’association Bretagne Vivante et la nouvelle monnaie locale, la bizh, destinée à la relocalisation et à la redynamisation de l’économie locale. Un pique-nique gastronomique élaboré par le chef local Arnaud Domette sera également proposé aux participants, illustré par une création musicale originale de Prixl.

On le retrouvera plus tard pour une projection visuelle éco-conçue par Oyé Circus sur les façades du château du domaine de Kerlevenan. En parallèle, deux autres groupes seront présents. D’une part, The Breath. “Un coup de cœur”, confie Louise Robert. “La voix de Ríoghnach Connolly se prête à des moments suspendus. De plus, j’aime beaucoup Real World Records, le label fondé par Peter Gabriel. On est très chanceux d’avoir réussi à faire venir le groupe pour cette date.” Guillaume Perret et Jean-Phi Dary fermeront la marche. Ils sont à l’origine de la création d’une composition originale inédite pour le Festival P’art Belle. “Tous les deux ont aussi collaboré pour la BO du film documentaire dédié à l’épopée de Thomas Pesquet : 16 levers de soleil. Celui-ci développe des thèmes qui résonnent avec ceux du festival.”

Gagnez vos places

p'art belle festival logo

Skriber met en jeu 2 places en solo pour assister au Festival P’art Belle qui aura lieu le samedi 10 août. Tentez votre chance dès à présent et complétez votre formulaire de participation en y indiquant le mot de passe : Music Planet. Vous avez jusqu’au 8 août 2019 minuit : bonne chance à tous !

Festival P’art Belle : Site officiel | Facebook