Menu Fermer

GRANDE | Des émotions dans la main d’un géant

grande Gabriel Debray Chloé Boureux chasing the giant

GRANDE, c’est l’histoire d’un duo construit entre Tours et Paris par Gabriel Debray et Chloé Boureux. Chasing The Giant, sorti vendredi 6 mars, est leur second EP. Ils se produiront jeudi 12 mars au Bouillon à Orléans.

Il y a de quoi être suspendu aux chants de GRANDE. Dans le nouvel EP du groupe formé par Gabriel Debray et Chloé Boureux, Chasing The Giant, on distingue une histoire. Celle d’un géant d’argile qui capture les larmes de ses victimes. Elle dévoile les perspectives créatives illimitées du duo, magnifiées par les cordes et des inspirations fortes. De quoi nous encourager à embarquer à notre tour sur ce radeau peuplé entre autres d’anges et de petits démons.

Ces derniers sont ceux qui accompagnent chacun de nos pas, chacune de nos décisions. Des plus anecdotiques aux plus importantes. Dès lors, il s’agit de trouver le chemin serpentant au cœur de leur flux vocal pour accéder à la voix la plus sage. Autrement dit, celle qui saura incarner et concrétiser ce qui nous anime, ce qui dort dans nos tripes. GRANDE, un nom de scène choisi par le duo “parce que c’est cool”, selon ses propres termes. Un nom qui incarne finalement à lui seul une volonté de grandir, d’élever l’autre.

GRANDE : Pray The Lord, then think twice

On relève avec plaisir certains échos à Louise Attaque dans les six titres de Chasing The Giant. Mais aussi à l’approche mélancolique profondément ressentie d’un Jeff Buckley dans l’interprétation. GRANDE, c’est aussi un désordre entretenu que le duo ne souhaite en aucune façon qu’on range ou qu’on répare. C’est La petite sirène qui croise The Same Ghost, dans l’espoir que celui-ci lui renvoie ses propres chants.

Finaliste des Inouïs du Printemps de Bourges en janvier dernier, GRANDE a déjà tout d’une grande. La déchirure y est équilibre. L’incandescence, une satiété. Constamment sur les routes, le duo se produira notamment jeudi 12 mars au Bouillon d’Orléans. Nul doute qu’il réussisse à nouveau à traverser les carapaces les plus impénétrables. Car derrière ses allures entretenues, GRANDE est mû par un désir de changement, d’évolution. C’est ainsi qu’il le matérialise par une imagination aux confins des réalités que vit tout quidam.

 


GRANDE : Facebook | Crédits photos : Elisabeth Froment

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :