jay brush you ep model

L’année dernière, Jay Brush révélait son premier EP Model. Afin de patienter jusqu’à la sortie de son premier album, prévue initialement fin 2019, il a partagé le clip de son titre You le 31 mars dernier.

Dans sa bulle, faire ce qui lui plaît. Loin de l’agitation urbaine, des genres et des “mouvements”, Jay Brush compose, écrit et produit une musique mêlant pop transgénérationnelle et électro repentie. Ce jeune Lyonnais ne cache pas sa passion pour les arts et la création. C’est d’ailleurs elle, avant la musique, qui guida ses choix quant à ses études supérieures. De Lyon à Strasbourg en passant par Chicoutimi au Québec, il arpente entre autres les territoires de la conception de films et de la peinture.

Jay Brush a découvert son envie de musique par hasard sur les riffs encore fébriles d’un guitariste en herbe. Celui-ci tentait alors de se mesurer au génie du grand Jimi Hendrix. Son sang ne fit qu’un tour et cet épisode le poussa dans ses derniers retranchements. Résultat : après un an passé à dompter la bête à son tour, il commence à composer et à écrire ses propres morceaux. En parallèle, il crée son premier groupe punk avec des potes et joue dans le garage de ses vieux. À défaut de trouver un bon chanteur, il passe des chœurs au lead. Il autoproduit également plusieurs EPs d’électro.

Jay Brush : sous le cerisier, le rêve de croire

Début 2019, Jay Brush signe chez Roy Music (Mademoiselle K, Talisco, The Toxic Avenger). Il dévoile finalement son premier EP Model le 1er mars. Il s’agit d’un quatre titres sans prétention qui dévoile, d’une part, son affection singulière pour Empire of The Sun et Tame Impala. D’autre part, une approche humble de la musique afin de développer grâce elle des thèmes connectés au développement personnel et à la transmission d’une énergie positive et salvatrice.

Ainsi, chaque plage donne l’opportunité à l’auditeur de se retrousser les manches pour poursuivre sa quête et concrétiser la moindre de ses ambitions. Tel est l’objectif de Jay Brush dans ce qu’il souhaite partager à travers ses compositions. À cet amour assumant ses parts d’ombre dans Flying On répond ce souvenir sous le cerisier planté dans le jardin de ses parents dans My Lover. Be : au-delà d’une question, la réponse n’est finalement pas si éloignée des réalités d’un quidam. Life is magic : You can trust Jay.

 


Jay Brush : Facebook