lilypad isabelle spica manuel durand empreinte gam montpellier

Le duo Lilypad, formé en 2013 par Isabelle Spica et Manuel Durand, a sorti le 8 novembre son troisième EP : Empreinte. Il se produira sur la scène du GAM de Montpellier le 14 décembre prochain.

Voilà cinq ans que Lilypad poursuit son vol au-dessus des lacs abstraits de notre monde. Des étendues aquatiques qui communient avec sa quête sémantique et les composés organiques d’une musique qui s’agite, qui s’égare, qui panique. Mais qui sait surtout attirer l’attention, sans verser dans une expression inutilement emphatique des sensations.

Lilypad, ce sont deux musiciens aux antipodes géographiques, l’une originaire de Montpellier, l’autre de Nantes. C’est la somme de deux parcours musicaux classiques, de deux aventuriers ayant vagabondé dans les dédales de la pop, du jazz, du rock et du trip-hop. Ce sont deux vies qui ont finalement réussi à se trouver. C’est enfin un look dépouillé, une approche pragmatique de la société. L’intelligence émotionnelle en plus.

Sortir du rang

À travers Empreinte, son troisième EP paru début novembre, et à l’instar de ses deux premières productions sorties respectivement en 2014 et en 2016, Lilypad use des mots pour soustraire l’individu à une emprise mentale qui ne dit pas son nom. L’idée d’Isabelle Spica et de Manuel Durand est d’encourager une émancipation de l’être, pour lui permettre de côtoyer – enfin – une autre réalité, si tant est qu’elle existe vraiment.

Porté par le single Dame Bleue, Empreinte évoque tour à tour des maisons qui se penchent sur les gens, le potentiel de chacun, Monsieur “Peur de perdre” et Madame “J’aime la vie”, le sens de la confusion du passé et du présent. Un EP, comme une manière détournée d’inviter l’auditeur à prendre part à une réflexion globale, au-delà du seul champ psychanalytique qu’Isabelle Spica affectionne tant. Rendez-vous le 14 décembre dès 21h au GAM de Montpellier pour participer à la séance de groupe made by Lilypad.

 


Crédits photos : Fabrice Spica