loka and the moonshiners

Laurent Kanyinda aka Loka est l’initiateur du projet musical LoKa and the Moonshiners. Dans sa besace entre autres, du rock garage et d’autres sonorités du monde. Le groupe se produira vendredi 23 août sur la scène du Cabaret vert à Charleville-Mézières.

Avec ou sans sa courte moustache, Laurent Kanyinda sait créer la surprise. La preuve avec cette approche musicale tout à fait originale initiée à travers LoKa and the Moonshiners, une proposition artistique pour le moins intrigante et audacieuse. Mais qui sait pourtant accrocher l’oreille dès la première écoute.

Comment décrire la musique du groupe ? Autant dire qu’il est le mieux placé pour répondre à cette question. Ainsi, il explique que celle-ci est née “du désir d’explorer des territoires où se rencontrent rock garage, mutuashi congolais, musique répétitive et une certaine mélancolie pop.” De quoi attiser la curiosité des férus de découvertes inclassables.

LoKa and the Moonshiners : dans la peau d’un sorcier

Des élans psyché développés dans le titre My Ride aux riffs à effet “coup de poing” de son autre morceau Kiss Me, le groupe enchaîne les grands écarts sans perdre l’équilibre. L’énergie produit une émulation des sens à la limite de l’euphorie. On adhère, on s’évade, on se laisse aller à des pensées d’une autre réalité rythmées par la cadence infernale et enveloppante de chaque composition.

Depuis sa sélection pour l’édition 2016 du Concours-circuit, le groupe collectionne les reconnaissances en Belgique. Ainsi que de nouvelles programmations au-delà des frontières, comme c’est la cas cette année au Cabaret vert. Il s’y produira le 23 août dès 17h10. Une nouvelle opportunité pour incanter le public et nous faire patienter jusqu’à la sortie de son premier EP, en cours de finalisation.

 


LoKa and the Moonshiners : Site officiel | Facebook