lucy rose café de la danse skriber

Le 22 mars dernier sortait le quatrième opus de l’anglaise trentenaire Lucy Rose : No Words Left. L’auteure, compositrice et interprète folk y révélait certains pans de son quotidien. Un intimité approfondie qui ne devait rien au hasard. Elle la partagera sur la scène du Café de la Danse à Paris le 9 mai. Skriber met en jeu deux fois deux places pour l’occasion.

À quelques années-lueur de ses débuts musicaux en tant que batteuse, Lucy Rose est revenue le mois dernier avec son nouvel album No Words Left. Un nouveau chapitre, s’il en est, de son récit dédié à des pensées qu’elle a toujours eu plus de facilité à partager en chanson qu’en en causant pendant des heures.

L’ère digitale, censée ouvrir en grand les vannes d’une communication aux quatre coins du monde, semble avoir manqué cet objectif à plusieurs égards. Conversation en première plage décrit ainsi les difficultés qu’un échange simple avec l’autre a parfois du mal à éluder. Un échange compliqué tant dans son initiation que dans son contenu. Avec souvent, chez Lucy Rose, cette sensation de passer à côté de ce qu’elle souhaite dire au fond. D’être aussi reprise sans que ses propos ne révèlent vraiment ce qu’elle ressentait.

Laisser l’inconscient prendre le dessus

Dans No Words Left, l’écriture de Lucy Rose se reconnecte aux univers auxquels elle n’a pas consciemment accès. Le lâcher-prise est une quête devenant la trame des onze titres originaux composant l’album. Il y a du Feist dans la fébrilité de sa voix. Il y a cette légèreté et cette incarnation tout à la fois. Le cadre : des interprétations nues et éternelles, égarées entre ombre et lumière.

Le lâcher-prise de Lucy Rose se traduit également par une meilleure appréciation d’elle-même et de son travail. Sur scène, elle est désormais entourée de six musiciens. Une occasion pour elle de se montrer à la hauteur de leur band, de ce qu’il lui fait éprouver. Enfin, elle se voit sous son véritable jour. Un jour généreux constitué par cette douce rage qu’elle décide de libérer dans No Words Left.

Gagnez vos places

Skriber met en jeu 2×2 places pour assister au concert de Lucy Rose au Café de la Danse, qui aura lieu le 9 mai 2019 dès 20h. Première partie : Samantha Crain. Tentez votre chance dès à présent et complétez votre formulaire de participation en y indiquant le mot de passe : Lucy Rose. Vous avez jusqu’au 3 mai 2019 minuit : bonne chance !

Lucy Rose : Site officiel | Facebook