melatonin magnificat la bifurk

Il y a un peu plus d’un an maintenant, le groupe Melatonin sortait son premier EP. Magnificat contait alors sa quête permanente d’un son rassemblant toutes les influences de ses membres. Entre rock, folk, trip-hop et électro, Melatonin s’affirme et parcourt la France pour révéler ses sources. Objectif : faire de la sienne une véritable énigme, accessible malgré tout en live comme ce sera à nouveau le cas dans les prochains jours à La Bifurk de Grenoble.

« Nous avons répété presque deux ans avant d’officialiser notre existence en 2017 » : dans les mots d’Yvan, le guitariste et l’un des compositeurs de Melatonin, l’expression d’un enjeu artistique dépassant la seule formation du groupe.

Ainsi, au-delà de cette envie partagée avec Pierre, Steven et Marc « de faire librement une synthèse des styles de musique les plus importants pour nous », l’idée est bel et bien de dire et de chanter qui ils sont.

Durant leurs longues nuits d’insomnie collective, Melatonin trouve son nom et sa direction. Leur fascination pour les rêves et leurs secrets dessine son ADN. Elle imprègne sa musique telle une évidence. Elle transforme l’expérience en quintessence fantasmagorique, spirituelle. Magnificat

Their Bubble

Dans leur monde, les membres de Melatonin voyagent et coordonnent leurs appétits gargantuesques pour des chansons invoquant les chimères. Autour des inspirations textuelles et musicales de Pierre et Yvan, chaque atome de Melatonin s’articule pour créer la synergie.

Résultat : des mélodies très aériennes allant jusqu’à évoquer les mouvances irlandaises de The Corrs dans Sell Your House et les cadences oldfeldiennes dans Spirituous / Magnificat. Le tout saupoudrer d’un zeste très British, hommage aux grandes heures du rock alternatif outre-Manche, notamment dans Go Alone !

Melatonin prépare désormais la suite de son aventure. Plusieurs concerts supplémentaires vont prochainement être programmés, à l’instar de celui prévu le 31 mars à La Bifurk de Grenoble. Quant au prochain EP, il est déjà en cours de préparation : « Les chansons seront plus sombres, plus cinématographiques, avec des choix plus tranchés. Elles sont presque finies, il va falloir maintenant apprendre à les retranscrire en live ».