no money kids hear the silence pulse fest

Depuis la sortie il y a presque un an de son deuxième album Hear the Silence, le duo électro-blues formé à Paris par Félix Matschulat et JM Pelatan, No Money Kids, enchaîne les dates dans l’Hexagone et en Europe. Il se produira entre autres le 10 mars prochain au Pulse Fest’ à Alençon.

S’ils citent spontanément Beck et The Black Keys pour parler de ces influences musicales lo-fi embrassant leurs propres sonorités, Félix Matschulat et JM Pelatan n’ont pour autant pas omis de se bâtir une solide identité artistique, alliant originalité et engagement.

No Money Kids, c’est finalement l’histoire de deux bambins dans l’âme, bousculés en permanence par les évènements du monde. Ceux proches de leur quotidien personnel, amoureux et professionnel. Ceux plus lointains, socio-culturels et politiques, qui ne peuvent les laisser indifférents.

À quelques instants l’un de l’autre, les deux compères trouvent un équilibre dans leurs perspectives respectives. Ils en tirent la quintessence d’une opinion qui, si elle n’engage qu’eux, a le mérite d’exister.

Trous noirs et jeux enflammés

À la misère humaine revisitée en 2015 dans I Don’t Trust You à travers différents personnages issus de son imagination, de ses combinaisons et de son vécu, répondent les invitations de No Money Kids à passer à l’acte dans Hear the Silence.

Le Man est maintenant Down, il va bien falloir le relever pour qu’il poursuive son avancée. Easy, déclare No Money Kids. Objectifs redéfinis, Loaded Gun dans l’étui, puis écouter le silence et rester à l’affût du moindre bruit…

Le dénouement : métaphorique, évidemment, pour ne pas dire métaphysique. Tout se joue finalement à l’intérieur. Les Bullshit de No Money Kids font à présent partie du passé. Place à ce qui viendra. De l’intérieur, une fois de plus.

Justement, ce sera à nouveau le cas le 10 mars sur la scène de la Halle aux Toiles d’Alençon pour la troisième édition du Pulse Fest’, en partenariat avec Radio Pulse, qui soufflera ses 15 bougies à cette occasion.