lili ster le temps compte ses heures ep

Après avoir incarné La Castafiore en 2010, Mlle Shy aka Lili Ster revient demain avec un nouvel EP intitulé Le temps ne compte pas ses heures. D’ailleurs, il n’est pas le seul à l’écoute des sonorités rentrées et endiablées de Lili Ster. Un travail de composition mais aussi d’écriture pour renouer avec elle-même et la diversité de ses trames.

Elle avait dévoilé en mars dernier le premier single Dans ma poche tiré de son nouvel EP à paraître demain. Lili Ster est au rendez-vous et creuse sa différence par ses impulsions musicales et émotives. Résultat : elle réussit à capter notre attention à travers ses Goûts de luxe et ses envies d’exigences.

Si Le temps ne compte pas ses heures, Lili Ster prit le sien pour livrer ses dernières trouvailles, comme ce baiser entre deux avions dans son titre Il n’en restera rien. La verve est toujours aussi tactique. L’idée est de déclarer, de déclamer, pour déboussoler puis déboulonner.

Je manque d’oligo-éléments

Au bord de ses trente ans, Lili Ster croit perdre la raison alors qu’il s’agit de la seule expression de sa liberté. Dans une routine quotidienne qui peut parfois étourdir, elle ne perd pas le Nord et poursuit un chemin défiant l’étrangeté pour la muer en réalité.

Alors, si vous lui trouvez des airs de Véronique Sanson, de Claire Diterzi ou d’Emily Loizeau, Comme va la vie, vous finirez par poser l’étiquette en or de la chanson française réaliste qui sait s’évader sur son front. Mais n’omettez pas de vivre aussi son rock, sa pop, son blues et ses mots.

Elle les fait vôtres dans le monde entier depuis des années. Et à nouveau en France dès le 11 octobre : ce jour-là, une première date est d’ores et déjà annoncée chez Madame Arthur à Paris.